archives

Etat matériel

Vous êtes ici : Cormouls-houlès / Introduction / Introduction archivistique / Etat matériel

Les archives Cormouls-Houlès sont dans un bon état de conservation, preuve que ces archives ont été entreposées dans des lieux sains, qu’elles ont été respectées et entretenues.

La comptabilité de l’entreprise est une série organique assez spectaculaire par sa remarquable suite de beaux et grands registres. Une vingtaine de volumes, soit presque 3 mètres linéaires composés des livres journaux, balaye la période entre 1870 et 1889 (72 J 287 à 309). Les points d’usure que représentent les extrémités hautes et basses des dos de volumes sont renforcés avec une ferrure. Sur les pièces de titre en cuir rouge sont notées en lettres d’or, les éléments utiles au repérage : le type de document, l’année et le nom de l’entreprise.

Grand livre de 1873-1874 (72 J 194)

 

Un volume se distingue parmi cet ensemble, le bien nommé « Grand livre » des années 1873 et 1874 (72 J 194). Ses dimensions impressionnantes (H. 62.5 cm ; Ep. 19.5 cm ; P. 51 cm ) et son poids en font le document le plus difficile à déplacer de l’ensemble de nos 15 km d’archives tarnaises. Très remarqué lors du déménagement de nos archives en 2004, cet impressionnant volume est devenu depuis une attraction. Il faut deux personnes pour déplacer ce document. Notre vaillant déménageur l’a déplacé seul, mais c’était un jour d’exploit et il s’en est fait une fierté, méritée !

 

Registre de copies de lettres (72 J 757)

 

Côté registres toujours, les suites de copies des lettres sont également soigneusement reliées en volumes. Citons par exemple les copies des lettres envoyées par la société Cormouls-Houlès père et fils entre 1873 et 1891 (72 J 591 et suivants) ou encore les copies de lettres de l’entreprise Jules Cormouls-Houlès de 1891 à 1946 (72 J 679 et suivants). La reliure de cette deuxième série est très soignée : les dos de volumes sont en cuir de maroquin rouge et l’inscription « Copie de Lettres » est réalisée en lettres dorées ; les angles sont parfois renforcés en cuir rouge.

Malheureusement, la conservation dans le temps de ces copies de lettres est difficile en raison de la mauvaise qualité du papier pelure qui leur sert de support et de la technique de copie. L’encre a tendance à fortement pâlir, ce qui compromet parfois la lecture des documents.

 

Certains des documents de ce fonds sont toutefois dégradés. Peut-être jugés moins importants, dépourvus de reliure, ou déreliés, ils ont subi des dégâts dus à l’humidité, aux manipulations répétées ou au temps. Depuis 2004, ces archives sont conservées dans les magasins du nouveau bâtiment des Archives départementales, rue de la Verrerie, dont les conditions de température et d’humidité sont contrôlées, garantissant une conservation optimale des documents dans le temps.

Documents dégradés par des insectes ou par l'humidité (72 J 451 et 1363)

 Mentions légales Plan du site